GENERALE

“Si Johnny voyait ça” : Sylvie Vartan fracasse Laeticia en direct, l’actrice en colère « David a raison, tu es une

Advertisment

Sylvie Vartan, figure emblématique de la chanson française, a récemment été l’invitée de l’émission “Quelle époque !” ce samedi 2 mars. Léa Salamé en a profité pour aborder un sujet délicat : le conflit familial entre Laeticia Hallyday et les enfants aînés de Johnny Hallyday depuis sa disparition il y a plus de six ans.

Depuis le décès de Johnny Hallyday en 2017, la bataille pour son héritage a été sous les feux des projecteurs, déchirant publiquement sa famille. Ce drame semble affecter profondément Sylvie Vartan, qui a partagé la vie du chanteur pendant quinze ans entre 1965 et 1980. Invitée sur le plateau de “Quelle époque !” ce samedi 2 mars, la chanteuse âgée de 79 ans, sur le point de faire ses adieux à la scène lors d’une série de concerts finaux, a abordé ce douloureux sujet.

Léa Salamé lui a d’abord montré des images de la cérémonie funéraire de Johnny Hallyday le 9 décembre 2017 à l’église de la Madeleine. Ces images ont évidemment ému Sylvie Vartan, mère du premier fils de Johnny, David Hallyday. “C’est une scène inventée”, a-t-elle déclaré en déviant le regard, avant que la présentatrice ne tente de la pousser à réagir davantage sur cette division familiale, “incomprise par les Français”. “On ne comprend pas beaucoup de choses… Si on savait pourquoi les choses se passent ainsi…”, a éludé Sylvie Vartan.

Depuis la mort du rockeur, les relations entre Laeticia Hallyday, sa dernière épouse, et ses enfants issus de précédentes unions, David Hallyday et Laura Smet, sont très tendues. Bien qu’un accord sur l’héritage ait été conclu par la justice en juillet 2020, les membres de la famille ne se parlent toujours pas.

Advertisment

Léa Salamé a alors interrogé Sylvie Vartan sans détour : “Est-ce que c’est l’argent qui empoisonne tout ?” “C’est une partie de la réponse, mais il y a aussi l’éducation… L’entourage familial est crucial. J’ai eu la chance d’être élevée par des personnes aimantes, qui m’ont inculqué des valeurs, qui m’ont servies d’exemple. C’est bien plus simple que d’apprendre la vie par Internet. Je suppose que cela doit être compliqué”, a répondu la chanteuse.

Les propos de Sylvie Vartan semblent pointer du doigt le manque d’amour paternel dans cette querelle, mettant indirectement en cause Laeticia Hallyday, dont les relations avec ses propres parents ont été tumultueuses. En effet, Laeticia a été en grande partie élevée par son arrière-grand-mère alors que son père, l’homme d’affaires André Boudou, tentait sa chance aux États-Unis. “J’ai eu des relations authentiques avec mes parents, j’ai connu l’amour.

L’amour de ma mère a été intense, et cela est crucial pour la suite”, estime Sylvie Vartan. “Je pense que lorsqu’on décide d’avoir des enfants, il faut le faire consciemment, sinon il vaut mieux s’abstenir, car élever des enfants nécessite une grande responsabilité, et il faut être prêt à les guider du mieux possible, quelle que soit la situation… Bien sûr, tout le monde fait des erreurs, il n’y a pas de modèle parfait, mais au moins, il faut avoir cette intention au départ.”

Advertisment

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button